Description de la cave

    Sur le plan professionnel, Francisco Pérez a démarré sa cave en 2006 mais il faisait déjà du vin depuis 1997 pour une taverne du village de Mandín. En 2006, il décide de quitter le « furancho », nom galicien donné à ce type d’établissements, pour se consacrer entièrement à sa passion.

    Fils d'immigrés, il a été élevé par ses grands-parents. Cette étape de sa vie a marqué, en partie, son destin. C'est son grand-père qui l'a initié à l'art de prendre soin des vignes.

    Le vigneron, connu sous le nom de Xico, ne veut pas homogénéiser sa production. Sa philosophie de ne pas vouloir produire des vins semblables ou similaires le conduit à élaborer des vins uniques. Il s'engage à promouvoir les variétés autochtones minoritaires et la viticulture en équilibre avec l'environnement.

    Son vin est proche de la terre, élaboré de la manière la plus naturelle possible, dans des fûts de châtaignier, comme le faisait son grand-père.

    Ses vignobles sont situés dans la « raia » qui sépare les villages de Mandín du côté galicien, et de Lamadarcos du côté portugais. Il dispose de quatre vignobles d'une superficie commune de 4 hectares, chacun avec des caractéristiques différentes. Il produit au total 7 000 litres de vin par an (moitié blanc et moitié rouge), en plus de celui vendu en vrac.

    Les produits phytosanitaires qu'il utilise habituellement sont le soufre et le cuivre. Comme compost, il utilise des herbes, des microorganismes de brousse et de la poussière de roche (avec pour objectif d'améliorer la production).

    Les cépages blancs autochtones utilisés sont les Verdello, Dona Blanca et Trajadura. Les cépages rouges autochtones sont les Bastardo, Tinta Fina, Tinto Serodio et Borraçal.

    Xico produit deux types de vins. Dans sa propre cave, il élabore des vins sous l'appellation d'origine DO Monterrei : « Couto Mixto Tinto » et « Couto Mixto Branco ». Ces vins dépassent les 90 points sur la prestigieuse liste « The Wine Advocate » de Robert Parker. D'autre part, dans l'ancien chai de ses grands-parents, il continue à faire un vin traditionnel à vendre en vrac, en cubi de 15 litres (il s’agit d’un vin de table produit uniquement pour les commandes, les amis et aussi la taverne).

    Le processus de production utilisé est très simple, car pour ce vigneron, l'essentiel est le raisin. Les grappes sont écrasées avec la rafle dans une presse à pierre, avant d’être transférées dans les cuves, où elles fermentent avec des levures indigènes.

    Dans le « Couto Mixto Raiano » (comme est appelée la région de « raia »), les Galiciens et les Portugais ont décidé, il y a des siècles, de fusionner pour toujours dans une étreinte fraternelle. Les cépages communs (Mencía, Bastardo et Caíño) sont mélangés sans aucun ajout, en utilisant uniquement des levures typiques de ces cépage, pouvant ainsi exprimer la saveur des rives de la Támega.

    Appellation d'origine
    Informations de contact
    /* Ajouter au panier */
    Panier
    • Aucun produit dans le chariot.